Jean Jousserand

Les Jousserand

Famille d’ancienne chevalerie, originaire du Poitou, présente dès 1174. Cependant, la filiation suivie ne commence qu’à partir de 1295.

1. Pierre Jousserand, seigneur de Molimis. Serait fils de Pierre, qui aurait fondé une chapelle dans l’église de Saint-Léger les Melle (79). Il fonda… lui-même, le 4 mars 1340, dans le couvent des Frères Prêcheurs de Poitiers, en juillet 1349, il fondait… dans le même couvent. Il épousa en premières noces N., et en secondes noces, Marguerite Rataud. Pierre avait eu de son premier mariage : Jean.

2. Jean Jousserand, écuyer, épousa en 1314 à Saint-Maixent, Margot (ou Marguerite) de Villedon. Ils eurent:

3. Jean Jousserand, chevalier, seigneur de Lairé (Saint-Pierre d’Excideuil), et de Tassay (Chaunay). Décédé avant le 3 juillet 1447. Epoux de Marguerite de La Rochefoucauld dont Jean.

4. Jean Jousserand, chevalier, seigneur de Lairé et de Tassay. Epoux de Marie de Lezay. Dont Ythier et Guichard, écuyer, seigneur de Tassay qui partageait, le 19 février 1500, avec Jean, Bernard, autre Jean, Pierre et Jean Jousserand, sans doute ses frères et neveux, les seigneuries de Londigny et de Champagné le Sec. 5. Ythier Jousserand, chevalier, seigneur de Lairé et de Tassay. Epoux en premières noces le 28 novembre 1435, de Marie de Nossay décédée avant le 25 juillet 1457. Epoux en secondes noces, avant le 12 septembre 1482, de Jacquette de Melun. Il fit son testament le 16 juillet 1483. Jacquette de Melun fit le sien le 25 décembre 1503. Il était décédé avant le 14 novembre 1486. Ils eurent :

  • A. Jean, qui suit.
  • B. Autre Jean, prêtre.
  • C. Pierre, seigneur de Londigny.
  • D. Charles, écuyer, seigneur de Londigny, décédé avant le 22 décembre 1537…
  • 6. Jean Jousserand, écuyer, seigneur de Lairé, époux du 9 mars 1476 de Philippe de Saint-Amand. Décédé avant le 26 novembre 1520. Ils eurent :
  • A. Jean, qui suit.
  • B. Paoul, alias Paul, qui fera la branche de Londigny.

Louis Prévost, Baron de Sansac (1510), achète les terres de Londigny vers 1525.

7. Jean Jousserand, écuyer, seigneur de Lairé, chevalier de l’ordre du roi. Le 31 octobre 1540, devant Grenet et Porcheron, notaires à Poitiers, il fit un accord avec son frère Paul, agissant en son nom et en celui d’Anne Tudert, sa femme. Pour demeurer quitte de 200 livres de rente qu’il devait et des acquêts fait lorsqu’ils demeuraient ensemble, il abandonna l’hôtel noble de Londigny… Epoux en premières noces de Renée Dages, alias Daguin le 22 janvier 1535. Epoux en secondes noces le 3 juin 1541 de Marguerite de Saint-Gelais, dame de Maumont, veuve de Jean Vigier. Il décéda avant le 18 mai 1563.

blas_jousserandLes Jousserand de Londigny portaient : « Burelé d’azur et de gueules de 8 pièces, à l’aigle au vol abaissé d’argent sur le tout, becquée et membrée d’or ».

Branche de Londigny, château du Peu

7. Paoul Jousserand, alias Paul, écuyer, seigneur de la Bonnardelière (Saint-Pierre d’Excideuil) et de Londigny. Epoux de Anne Tudert. Ils eurent Paul.

8. Paul Jousserand, écuyer, seigneur de Londigny. Sa femme pourrait être Silvaine de Montfort… Il eut René.

9. René Jousserand, écuyer, seigneur de Londigny et de la Bonnardelière, son blason ainsi que celui de sa femme, Renée Robin de La Tremblaye, figurent sur l’une des cloches de l’église de Londigny.

Il épousa en premières noces le 5 janvier 1579 Renée Robin de La Tremblaye.

Il épousa en secondes noces et avant 1591, Jacquette de La Chapellerie.

Il eut de son second mariage Philippe.

10. Philippe Jousserand, chevalier, seigneur de Londigny, de la Bonnardelière et de Rouilly. Epoux le 6 juin 1607 d’Anne d’Escoubleau. Il était décédé avant le 27 novembre 1636. Anne d’Escoubleau, sa veuve, décéda à Rouilly, le 17 décembre 1660, et fut inhumée le 18 en l’église de Cramard. Ils eurent :

  • A. Claude, chevalier., décédé avant le 27 novembre 1736.
  • B. Philippe, baptisé à Cramard le 8 novembre 1615.
  • C. Jeanne, baptisée à Cramard le 30 juin 1618.
  • 4) Philippe, baptisé à Cramard le 12 novembre 1619.
  • 5) Louis, baptisé le 25 février 1621.
  • 6) Charlotte, baptisée le 29 août 1622. Fille unique selon Nicolas de Sainte-Marthe sans doute parce que les frères et sœurs sont déjà décédés. Le 27 décembre 1666, elle lègue 4000 livres aux Augustins de Poitiers pour des messes. Elle décéde à Rouilly le 15 janvier 1667.

 

Les commentaires sont clos.